Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
un-projet-une-histoire.over-blog.com

Chapitre II - Scène 3 - On continue

31 Mars 2018, 09:00am

Publié par SabrinaM

Le premier trimestre passa très vite. Entre l'apprentissage du solfège et la découverte de mon groupe de chant, je trouvais ma place. J'attendais toujours avec impatience mon cours de piano et ressentais aussi une certaine frustration à chaque fin car je savais qu'il fallait attendre un mois avant de retrouver ces émotions si particulières. Mais cela me donnais toujours un peu plus de force et d'envie pour travailler la partition laissée à mon libre choix. Je ne regrettais absolument pas de pas avoir pu entrer à l'école de musique municipale de mon ancienne commune.

Décembre arriva et une surprise de taille m'attendais. Mon meilleur ami, que je ne voyais qu'à travers un écran, venait s'installer à quelques kilomètres de chez moi et je passais devant chez lui chaque fois que je me rendais à mes cours de musique. Autant dire qu'on a passé de sacrées soirées.

Vers le mois de Mars, j'ai du faire face à quelques soucis financiers et vers la fin Avril, je pris la décision de stopper les cours de piano car je ne pouvais plus les payer. Forcément, très triste de cette décision, je m'accrochais quand même en travaillant comme si j'avais encore cours. Il me restait le solfège et la chorale où je commençais vraiment à trouver mes marques et mes repères. Au fur et à mesure que la fin de l'année scolaire approchait et que nous préparions spectacle de fin d'année, je nourrissais une hâte de partager ces moments avec mes nouveaux amis. C'était là mes premiers pas sur scène et une première partie de mon rêve qui se réalisait.

Chapitre II - Scène 3 - On continue

Voir les commentaires

Chapitre II - Scène 2 - Premiers pas, premiers ressentis

24 Mars 2018, 10:00am

Publié par SabrinaM

La première semaine passa et on prit rendez-vous, avec la Directrice (que je nommerais B.R), pour une leçon de piano. En même temps, elle m'auditionna pour connaitre ma voix. J'avais hâte, mais tellement hâte.

Je ne pensais plus qu'à ça et c'est avec la même appréhension et le même sentiments que le jour du forum que j'allais au cours de piano. Je pris avec moi, quelques partitions. Une fois dans la salle, on s'installa au piano.

On discutait un peu pour se connaitre un petit peu mieux puis elle alla faire quelques photocopies. Je ne sais pas pourquoi, moi qui d'habitude reste dans ma zone de confort, ce jour-là, je me suis mise à jouer le morceau que je faisais toute seule à la maison. B.R revint presque aussitôt, lâcha les photocopies qu'elle était en train de faire et dit que l'on passerait à l'étape supérieur vu que visiblement, je savais déjà jouer. Je suis restée étonnée de la tournure du cours. Elle regardait la partition que je jouais et c'est elle qui fut surprise. Elle décida que tant que je prendrais qu'une demi-heure par mois, on jouerait ce que moi je voulais.

Non mais, si ça c'est pas énorme !Et donc, on commençait par un déchiffrage des notes et du rythme. Ensuite, on s'occupait du doigter à poser.

Sensation étrange, Sensation jamais vécu. Un calme dans ma tête.

Tout s'était arrêté.

Plus aucune pensée, plus aucune question, plus aucun mot... rien ! Un silence encore jamais écouté.

Et pour une fois... pour la première fois de ma vie, je me suis sentie être là où je devais être comme si tout était normal. Plus d'angoisse, plus de peur, tout absolument tout s'était accordé, à l'unisson et ne résonnait en moi plus que le son du piano qui évoluait de note en note pour former une mélodie. Je vous assure ! Un monde complètement à part et nouveau s'ouvrait à moi.

La demi-heure passa à une vitesse folle qu'il fut très difficile pour moi de reprendre la voiture et de me reconcentrer sur autre chose. Mais il fallait attendre un mois pour retrouver cette sensation.

Comme convenu, elle m'auditionna et conclu que j'avais une voix d'alto-mezzo-soprano !

Ok, ce sont de bien grands mots pour moi. En clair, ça veut dire quoi ?

Et bien cela veut dire que je suis dans les voix du milieu des alto jusqu'aux graves des sopranos. Dans ma tête, j'entendais le mot "soprano" donc j'étais la plus heureuse du monde.

Les premiers pas dans la musique confirmaient ce que j'avais toujours su : La musique serai la clé de ma propre sauvegarde et de mon propre réveil.

Chapitre II - Scène 2 - Premiers pas, premiers ressentis

Voir les commentaires

H-S n°1 - Le stage vocal

22 Mars 2018, 16:00pm

Publié par SabrinaM

Il faut que je vous raconte ce que j'ai vécu il y a plusieurs jours de cela. J'ai eu l'occasion de participer à un stage vocal organisé par mon école de musique et une association d'une commune voisine. C'était mon premier stage et je l'attendais avec une très grande impatience. Il se déroulait sur un week end complet.

Le samedi matin, nous avons, tout d'abord, tous été accueilli autour d'un café et quelques viennoiseries. Je retrouvais beaucoup de mes camarades de chorale mais aussi quelques nouvelles têtes. Je n'avais qu'une hâte; c'était de commencer. Nan parce que passer son week end à chanter... Le rêve pour moi !

Finalement, après une prise de connaissance nous avons commencé par des explications. Comprendre son corps et ses mécanismes. Comprendre que ce même corps (qu'on aime plus ou moins selon les jours) devient notre propre instrument, Tout cela permet d'apprendre à s'écouter et de ressentir, pour ma part, une certaine harmonie. D'un seul coup, notre enveloppe charnelle n'est plus notre ennemie mais bel et bien notre amie. Détecter ce qui se passe quand on respire, découvrir des capacités cachées devient tout aussi passionnant pour moi que de déchiffrer une nouvelle partition.

Certes, j'ai débuté le chant il y a un an et demi et la plus part des conseils que l'on me donna, faisaient totalement écho à ce que j'apprenais avec ma prof de chant. Mais il est toujours intéressant d'avoir un "œil nouveau" et des explications différentes pour pouvoir évoluer.

A la suite de cette phase d'approche un peu théorique, nous commencions à échauffer doucement nos voix par le biais de jeux mêlant intégration de chacun dans le groupe et premières vocalises. (Pendant que j'écris ces quelques lignes, je repense à ces 2 jours où j'étais en groupe et je ne me rappelle pas avoir ressenti le besoin de me cacher. Ca me fait toujours une sensation très étrange de me dire que la musique arrive à me faire sortir de mes angoisses et de mes peurs.) Enfin, il était temps de chanter une première chanson pas sans mal car nous n'avions ni parole ni partition.

L'après-midi arriva assez vite... Je dirais même trop vite !

Là on rentrait dans le vif du sujet. Nous formions de petits groupes pour apprendre à chanter ensemble et découvrir le résultat de nos expériences. Pendant que les uns découvraient l'écoute de l'autre et que d'autres ressentaient les vibrations que provoquaient les sons émis. Moi, je remarquais la facilité et le naturel que nos voix avaient pour s'accorder les unes aux autres. J'appréciais de nouvelles sonorités et l'idée que c'était nous, de simples personnes, qui produisaient ce son me fascinais. Et de nouveau, nous apprenions une nouvelle chanson. Pas plus simple que la première, vu que celle-ci nous demandait une concentration et une articulation précise. Puis, le reste de l'après-midi se déroula comme ceci, tantôt jeux musicaux tantôt chants très court mais qui nous faisait travailler notre voix.

Doucement le déclin de cette première journée s'annonça et je rentrais tranquillement chez moi. Enfin... quand je dis tranquillement c'est faux. Ce que je n'ai pas dit dans tout ce blabla c'est que notre intervenant m'a fait sortir des notes auxquelles je ne croyais pas. En fait, je suis repartie chez moi avec une tête pleine de questions. Mais pas mes questions habituelles. Non, là, elles étaient plus de l'ordre de la surprise. Comment ! Comment est-ce possible ? Est-ce vraiment moi qui ai sorti ces notes ? Cela veut-il dire que si je travaille bien ma technique vocale, je peux donc apprendre à les maîtriser ? Et j'avais juste envie de crier au monde entier ma prouesse. J'avais juste envie d'interpeller chaque personne que je croisais pour leur dire à quel point je ne voulais faire que ça, chanter ! Mais, je suis rentrée bien sagement et surtout lessivée de cette formidable journée.

Le lendemain c'est déroulé un peu comme la veille à la différence que nous avons beaucoup plus parlé. En même temps, écouter le parcours de notre orateur était vraiment intéressant. On découvrait un nouveau pan de la musique. Je ne savais même pas qu'il existait des métiers tel que la musicothérapie... Mettre la musique au service de la santé des gens s'avère être passionnant pour moi, une nouvelle approche de cet univers et de ce que l'on peut en faire. Vaste sujet que cet art si pur à mes yeux. Finalement, cette deuxième partie de stage était plus calme et cela m'arrangeait un peu parce que je sentais ma voix un peu fatiguée. Je profitais d'un moment calme (qui s'alternait avec des moments chantés) pour demander quelques astuces pour protéger sa voix lorsqu'elle était plus sollicité qu'à la normale.

Enfin, le stage se clôtura par une présentation de notre travail devant un petit public, qui fut lui aussi sollicité à venir chanter avec nous  parce qu'au final, la musique c'est aussi ça ! Un moment de partage entre tous.

 

Ps : Les chants appris lors de ce stage me sont restés dans la tête pendant au moins trois. Ils tournaient boucles, nuit et jour, sans vouloir laisser place aux autres pensées ;-)

 

 

H-S n°1 - Le stage vocal

Voir les commentaires

Chapitre II - Scène 1 - un rêve qui prend forme.

17 Mars 2018, 16:19pm

Publié par SabrinaM

Je crois que je n'ai jamais autant attendu la rentrée des classes de toute ma vie que cette année là. En effet, cela signifiait pour moi de pouvoir retourner à l'école de musique municipale pour voir s'il y avait de la place. Quelle ne fut pas ma déception le jour J quand on m'annonça qu'il n'y en avait pas. J'étais désespérée mais pas vaincue pour autant.

Entre temps j'avais fait la connaissance d'un professeur de batterie qui travaillait pour l'école de musique de ma commune actuelle. Il me donna les coordonnées de la Directrice. Je lui envoyais un mail pour avoir des renseignements. Elle m'indiqua en retour le jour et l'horaire pour un forum des associations. Ce dernier se déroulant mi-septembre, je devais attendre encore un peu. Mais la balle était dans mon camp.

Je n'en revenais pas, mon rêve était sur le point de commencer à se réaliser. Parfois, je m'impatientais et à d'autres moments cela m'angoissais. Finalement, le jour en question arriva. Je ne tenais plus. Les heures s'égrainaient si doucement que j'avais la sensation que tout était au ralenti sauf moi. Impression bizarre vu que c'est plutôt l'inverse que je ressens en général. L'après-midi arrivait et moi, je ne résistais plus. En voiture ! Direction le forum des Associations. Un stress grandissait au fur et à mesure des kilomètres. Une fois sur place, afin de réduire un peu mon stress, je fis le tour de ce que les organisations proposaient jusqu'à trouver le stand tant attendu.

Il y avait là, deux personnes pour représenter l'école, la Directrice et la secrétaire. Je me présentais et expliquais donc ce que je voulais. Aucun problème, on me donna feuille d'inscription à remplir et formulaire pour ce que je demandais. Bien qu'au départ, j'étais partie pour faire du piano, je me suis retrouvée à m'inscrire au cours de solfège et à la chorale... A la chorale ! Moi qui ai toujours eu peur de chanter en public !!!

Pour le piano, le prix que me proposait la Directrice était un peu trop élevé pour moi. Comme je ne voulais rien lâcher, je convenu avec elle de prendre une demi-heure par mois pour commencer.

Je rentrais chez moi, plein de rêves dans la tête et avec une envie féroce de découvrir ce monde. Puis les premiers cours de solfège commencèrent ainsi que la chorale.

Je me souviens encore du premier soir, je découvrais de nouvelles têtes et un groupe de gens animés par la même passion : chanter. Je me plaçais dans le groupe des Altos, ne sachant pas encore la tonalité de ma voix. Il me fallu un peu de courage pour commencer à chanter avec mon nouveau groupe. Mais, ne voyant personne me dévisager pendant que je chantais, je pris un peu plus confiance. Je me rapprochais d'une dame qui avait l'air de chanter juste afin de la suivre dans les notes. Je crois bien que cette soirée restera à jamais gravée dans ma mémoire.

Mes premiers pas ! Mes premières sensations musicales !

Chapitre II - Scène 1 - un rêve qui prend forme.

Voir les commentaires

Chapitre II - Un démarrage pas évident

15 Mars 2018, 17:38pm

Publié par SabrinaM

Une fois n'est pas coutume, les choses ne se passeront pas comme je l'aurai voulu. Vouloir faire de la musique, c'est une chose et je décide cela en cours d'année (scolaire) ce qui n'arrange pas vraiment mon cas.

Je cherche tout d'abord ce que je veux faire comme instrument. J'ai toujours adoré le piano et je me rappelle que j'en avais un que j'ai donné à l'une de mes sœurs. Alors, je lui demande si je peux le récupérer et ce n'est pas sans concession qu'elle accepte. Je comprends tout à fait son point de vue mais à l'époque, pour moi c'était limite vital. Il m'aura fallu quatre ou cinq mois pour le récupérer.

Entre temps, je cherche une école et me fais mon budget. Je travaillais à mi-temps donc autant dire que les moyens financiers étaient très vite limité. Finalement, je trouve l'école municipale de là où je vivais à ce moment-là. Nous sommes en Avril / Mai donc pas d'inscription possible. Tant pis, j'attendrais début juillet.

Cela devenait tellement obsessionnel, que j'avais trouvé des vidéos sur Youtube pour apprendre à jouer des morceaux et qu'à défaut d'avoir un piano je mimais celui que j'avais choisi avec mes doigts. Je ne rêvais plus que de ça. Prendre des cours quoi qu'il arrive. Un empressement qui grandissait de jour en jour.

Juillet arrivait enfin c'est avec motivation que je me rendais sur les lieux des inscriptions. Il y avait quelques personnes devant moi et je fus contrainte de patienter encore quelques instants. Maudits instants qui me paraissaient interminables. Tout ça pour m'entendre dire que les places en piano étaient peu nombreuses et réservées aux enfants. Malgré ça, on me demandait de revenir début septembre afin de voir s'il n'y avait pas eu des désistement pendant les grandes vacances. Que cela ne tienne! Je reviendrais.

C'est au mois août que je retrouvais, avec joie, mon piano... Enfin, celui de ma sœur. J'avais commencé à préparer le terrain en me procurant un pied pour mon instrument. Une fois installé, j'ai eu l'impression d'avoir atteint mon but final alors que je n'avais toujours pas d'école de musique.

Plus que quelques semaines à attendre !

Voir les commentaires

Chapitre I - Les présentations

15 Mars 2018, 17:21pm

Publié par SabrinaM

Parce qu'avant de rentrer dans nos confessions et nos petits travers, il serait bon de faire un peu connaissance, vous ne trouvez pas ?

Bon, comme d'habitude je vais commencer ^^

Je suis une femme, j'ai 35 ans et j'habite dans une petite commune du Loir et Cher. Région qui malgré sa beauté ne laisse pas beaucoup de place pour les rêveuses de mon genre. Je ne baisse pas souvent les bras mais, j'ai aussi bien souvent besoin d'un coup de pouce ou d'un coup pied au c... pour avancer. Parce que je n'aime pas trop le changement, j'aime avoir du soutien. Je suis vite perdue dans mes décisions mais aussi un peu capricieuse, ce qui me permet de me battre pour ce que je veux.

Jusque là, je menais une vie presque tranquille avec les mêmes hauts et les mêmes bas que tout le monde. A l'époque je ne m'en rendais pas compte. Mais, il aura fallu un coup du sort pour me retrouver face à mon destin. Me voilà, à 32 ans, à reprendre toute ma vie à zéro.

Parmi les incompréhensions, les questions, les déprimes... Il est ressorti un petit détail. Il y avait bien quelque chose que j'avais toujours voulu faire sans jamais trop oser le faire. Peut-être que si je le faisais maintenant cela remettrais de l'ordre dans ma vie, avais-je pensé à ce moment là. A peine pensé que la réponse s'enchainait.

La musique !

En voilà une chose qui m'a toujours passionné mais que je n'ai jamais osé faire. Parfait ! C'est parti. Je vais faire de la musique.

Chapitre I - Les présentations

Voir les commentaires